Pneu sous-gonflé ou surgonflé : quels sont les risques ?

Chargement en cours...

Les pneus sont l'un des éléments les plus importants de votre véhicule, ils sont en contact direct avec la route et assurent votre sécurité lorsque vous conduisez. C'est pourquoi il est crucial de maintenir la pression des pneus à un niveau approprié. Cependant, de nombreux conducteurs ignorent les risques liés aux pneus sous-gonflés ou surgonflés.

Les risques liés aux pneus sous-gonflés

Sachez que même des pneus se dégonflent naturellement. Ils peuvent perdre jusqu’à 0.1 bar/mois. De plus, le moindre choc sur un trottoir ou sur un corps étranger tel qu’un clou peut engendrer une perte de pression. Soyez vigilant, car avoir des pneus sous-gonflés peut entraîner de nombreux problèmes.

Augmentation de la consommation d’essence

Tout d'abord, cela augmente la consommation d'essence car les pneus sous-gonflés ont une plus grande résistance au roulement. Cela signifie que votre moteur doit travailler plus dur pour faire avancer votre véhicule, ce qui entraîne une consommation d'essence plus élevée.

Usure prématurée des pneus

De plus, les pneus sous-gonflés s'usent plus rapidement car ils sont en contact avec une plus grande surface de la route. Cela signifie que vous devrez remplacer vos pneumatiques plus souvent. Sur le long terme, cela peut vous être très coûteux. De plus, un pneu sous-gonflé risque de se déformer. Cela engendre un échauffement du pneumatique et peut provoquer l’éclatement de ce dernier.

Distance de freinage moins efficace

Les pneus sous-gonflés ont également une tenue de route et une performance de freinage moins efficaces. Cela signifie que vous devrez freiner plus fort pour atteindre la même vitesse de freinage, augmentant ainsi les risques d'accidents. Lorsque la route est mouillée, les risques d’aquaplaning sont augmentés.

À savoir : les pneus usés et sous-gonflés provoquent plus de 153.000 accidents en Europe. Ils sont aussi directement responsables de 6% des accidents mortels sur les routes.

Les risques liés aux pneus surgonflés

Avoir des pneus surgonflés peut également causer des problèmes.

Augmentation des risques de crevaison

Tout d'abord, cela augmente la vulnérabilité aux crevaisons, car les pneus surgonflés sont plus rigides et moins capables de s'adapter aux irrégularités de la route.

Une adhérence réduite sur la route

En outre, les pneus surgonflés ont une surface de contact avec la route réduite, ce qui peut causer des problèmes de maniabilité et d'aquaplanage lorsqu'il pleut. La performance de conduite en général est également réduite avec des pneus surgonflés, car ils ont moins de flexibilité pour s'adapter aux conditions de la route.

Usure anormale au centre de la bande de roulement

Rouler avec des pneus surgonflés provoque une usure anormale et prématurée au centre de la bande de roulement. Cela implique donc de remplacer régulièrement vos pneumatiques et cela peut devenir très coûteux.

Comment maintenir la bonne pression pour vos pneumatiques ?

La pression recommandée pour vos pneus se trouve généralement sur une étiquette à l'intérieur de la portière du conducteur ou dans le manuel d'utilisation de votre véhicule. Il est important de vérifier la pression des pneus lorsqu'ils sont froids, c'est-à-dire avant de rouler ou après avoir été stationné pendant plus de 2/3 heures.

Une fois que vous avez vérifié la pression des pneus, vous pouvez vous rendre en station-service et utiliser une pompe à air pour les gonfler à la pression recommandée si nécessaire. Vous pouvez aussi utiliser un compresseur d’air portatif.

Généralement, il est préférable de vérifier la pression de vos pneus au moins une fois par mois.

On en profite aussi pour vous dire qu’il est également important de vérifier régulièrement l'usure des pneus et de les remplacer lorsqu'ils sont usés. Si vous ne le faites pas, il peut y avoir des conséquences désastreuses, que ce soit pour le conducteur, les passagers ou même des personnes tierces.